Recette de Trouspinette maison

Recette de Trouspinette maison

la recette pour réaliser son apéritif maison à base d'épine noire

S’il y a bien un truc que j’apprécie c’est de pouvoir déguster mon propre apéritif maison ! Cela fait plus de dix ans déjà que j’ai découvert la troupinette au sein de ma belle famille. Chez eux c’est un peu comme une histoire de famille. Chacun réalise sa propre cuvée chaque année que l’on déguste pratiquement à chaque apéritif ! Ce n’est que lorsque on a emménagé ici que mon mari s’est mis à en produire également après avoir découvert un peu par hasard des prunelliers sauvages à proximité de notre maison. 

Originaire de Vendée, il s’agit en fait d’un vin aromatisé par des jeunes pousses d’épines noires ramassées juste après leur floraison. Il suffit ensuite de les faire macérer pendant plusieurs jours dans un mélange d’eau de vie, de vin et de sucre. En ce qui nous concerne, et après avoir testé différents mélanges, c’est avec du vin rosé qu’on la préfère. 

Comme vous l’aurez compris c’est ma moitié qui gère entièrement cette production et moi je me contente de la déguster ! Il m’a donc fallu négocier difficilement afin de pouvoir récupérer sa recette de trouspinette maison afin de vous la partager ici ! Mais pour tous les amateurs d’apéritifs à base de vin, vous ne pourrez qu’adorer celui-ci ! Je me tâte même à lancer une opération « satisfait ou remboursé ! »

Petites astuces concernant la recette :

  • La récolte des jeunes pousses d’épine noire ou prunelier sauvage se réalise après la floraison. Cette dernière intervient en général courant avril. Vous pouvez donc ramasser les jeunes pousses dès le mois de juin. Attention toutefois à ne pas attendre trop longtemps car les pousses durcissent après.

  • Comment reconnaître l’épine noire ? Appelé également prunellier,  c’est un arbrisseau sauvage, rustique et épineux. Ses petites feuilles (3 à 5 cm de long) sont ovales et elliptiques, de couleur vertes foncées, légèrement dentées. Au printemps, l’arbuste se couvre de petites fleurs blanches et à l’automne ils se parent de beaux petits fruits bleutés.  

  • Les quantités sont données pour environ un litre de Trouspinette maison avec une bouteille de vin de 75 cl comme base. Autant vous dire de suite qu’on ne se contente pas d’un seul litre de trouspinette par an !   

  • Vous pouvez mettre ce que vous voulez comme eau de vie. En général, on privilégie l’eau de vie de prune ou de mirabelle…

Pour la recette de la trouspinette maison, c'est par içi :

1 L  

10 min de préparation

21 jours de macération

LES INGRéDIENTS :

 

  • 80 g de pousses d’épine noire
  • 18 cl d’eau de vie 
  • 75 cl de vin rosé
  • 150 g de sucre en poudre

Pousses d'épines noires

la préparation de la trouspinette maison :

  • Dans un gros récipient versez le vin et l’eau de vie. Ajoutez ensuite le sucre et mélangez bien.  
  • Versez votre préparation dans un gros bocal préalablement ébouillanté. 
  • Ajoutez enfin vos pousses d’épines en les recoupant si besoin.
  • Fermez votre bocal et conservez-le à l’abri de la lumière pendant 21 jours. 
  • Une fois la macération terminée, il ne vous reste plus qu’à filtrer le mélange avant de le mettre en bouteille. 
Recette trouspinette maison

la conservation de la troupinette :

La troupinette se déguste fraîche avec ou sans glaçons ! En principe, on garde en permanence une bouteille au frais et les autres sont stockées à la cave. Vous pouvez les conserver plusieurs années sans problèmes.   

Pour d’autres recettes de boissons n’hésitez pas à aller faire un petit tour par ici !

Très bonne dégustation à tous, avec modération bien sûr ! 

Recette trouspinette maison
Partager sur facebook
Partager sur pinterest


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.